youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

Socialist Fightback Student Web banner

Documents

Perspectives mondiales 2014

rich-bewareNous publions ci-dessous l'analyse de la situation mondiale de la Tendance Marxiste Internationale. Il s'agit d'un projet de document qui est le fondement d'une discussion au sein de la tendance et qui sera soumis au vote avec de possibles amendements au congrès mondial de cette année de la TMI.

Perspectives Mondiales 2010 – Première partie

Voici la 1ère partie des « Perspectives Mondiales 2010 », dont la rédaction a été terminée en février 2010. Ce document sera discuté lors du Congrès mondial de la Tendance Marxiste Internationale, début août, en Italie.

 

Introduction

Deux décennies sont passées depuis la chute du stalinisme. Au cours de cette période, nous avons assisté à une offensive idéologique sans précédent de la part des capitalistes. La pression des idéologies bourgeoise et petite-bourgeoise sur le mouvement ouvrier s’est considérablement accrue. Le mouvement ouvrier international a subi l’influence d’idées qui lui sont étrangères. Nombreux sont ceux qui ont purement et simplement quitté le mouvement. D’autres, qui sont restés, ont été infectés par le cynisme et le scepticisme.

Perspectives Mondiales 2010 – Deuxième partie

Voici la 2ème partie des « Perspectives Mondiales 2010 », dont la rédaction a été terminée en février 2010. Ce document sera discuté lors du Congrès mondial de la Tendance Marxiste Internationale, début août, en Italie.

 

La Chine

Le développement des forces productives en Chine et en Asie du Sud-Est est un processus positif, d’un point de vue marxiste, car cela renforce la classe ouvrière de la région. L’illusion a été créée d’une croissance économique chinoise sans limites. Or, en participant au marché mondial, la Chine est désormais exposée à toutes les contradictions du capitalisme international. L’économie chinoise dépend lourdement du commerce mondial. Son excédent commercial s’élève à 12 % du PIB. D’après les statistiques officielles, ses exportations représentent 40 % de son PIB. Cependant, des économistes calculent qu’une fois déduites les importations d’éléments assemblés en Chine et réexportés, le chiffre réel tourne aux alentours de 10 % du PIB.

Perspectives Mondiales 2010 – Troisième partie


Voici la 3ème partie des « Perspectives Mondiales 2010 », dont la rédaction a été terminée en février 2010. Ce document sera discuté lors du Congrès mondial de la Tendance Marxiste Internationale, début août, en Italie.

La révolution latino-américaine

Nous avons déjà évoqué en détail la situation en Amérique latine, dans les précédents documents. L’Amérique latine demeure une région absolument décisive, pour la révolution mondiale. Contrairement à ce qu’annonçaient les politiciens bourgeois et réformistes, l’Amérique latine a été très durement touchée par la récession mondiale. L’effondrement des prix des matières premières et du pétrole a affecté les pays du continent, dont beaucoup en dépendent énormément. Au premier semestre de 2009, les exportations pétrolières et minières de l’ensemble de la région ont chuté de 50,7 %.

Perspectives Mondiales 2010 – Quatrième partie


Voici la 4ème et dernière partie des « Perspectives Mondiales 2010 », dont la rédaction a été terminée en février 2010. Ce document sera discuté lors du Congrès mondial de la Tendance Marxiste Internationale, début août, en Italie.

Radicalisation politique

La radicalisation des travailleurs ne s’exprime pas uniquement par le nombre de grèves. Elle peut également s’exprimer de façon politique. Cela s’est vu lors de glissements électoraux, dans plusieurs pays, notamment en Allemagne avec le vote pour Die Linke – ou au Portugal avec les deux « blocs de gauche ». Lors des élections générales de 2009, en Allemagne, le SPD (social-démocrate) a reculé de 11,2 %, soit son niveau de 1893. Il s’agissait, là aussi, d’un violent tournant de l’opinion.

Manifeste de la Tendance Marxiste Internationale - Première partie : Une crise mondiale du capitalisme

Ce text est la première partie du document « Pour la crise du capitalisme: les patrons doivent payer! Manifeste de la Tendance Marxiste Internationale » achevé en octobre 2008. Depuis, comme nous l’annoncions, la crise financière s’est propagée à l’économie réelle. Son rythme s’accélère de jour en jour – et la crise sociale s’approfondit également. Les événements confirment notre analyse et renforcent la validité de ce programme d’action. Nous invitons tous nos lecteurs à faire circuler ce document le plus largement possible.

La crise mondiale du capitalisme est un fait que nul ne peut ignorer. Il n’y a pas longtemps, les économistes nous assuraient qu’une crise du type de 1929 était impossible. A présent, ils évoquent le risque d’une nouvelle Grande Dépression. Le FMI souligne le risque accru d’un déclin économique grave et prolongé, à l’échelle mondiale. Ce qui a commencé aux Etats-Unis par une débâcle financière s’est propagé à l’économie réelle – et menace l’emploi, le logement et les conditions de vie de millions de personnes.