youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

Socialist Fightback Student Web banner

Il y a 80 ans, la guerre civile et la révolution espagnole

b18cb29f91b7f615b5149a9b4ca6af83Il y a exactement 80 ans les généraux se soulevèrent en Espagne contre la République. A cette contre-révolution dirigée par le général Franco, les travailleurs et les paysans répondent par une révolution armée d’une profondeur sans pareil.  Nous vous proposons quelques lectures pour mieux comprendre la ‘guerre civile’ et en tirer des enseignements pour notre lutte d’aujourd’hui.

 

Bernie en berne ? La voie vers la révolution

bernieLa décision décevante de Sanders, soutenir Clinton, est loin d’être le dernier chapitre de la lutte pour le socialisme. Que ceux qui ont été réveillés par sa campagne ne soient pas découragés : à bien des égards, l’expérience de ces derniers mois n’était que le début. Le profond mécontentement qu’a ramené à la surface l’élection de 2016 est une preuve flagrante qu’aux États-Unis la révolution pointe à l’horizon, même si cela ne se produira pas la semaine ou l’année prochaine.

 

France : Bilan du mouvement contre la loi Travail

La loi Travail sera adoptée à l’Assemblée nationale d’ici le 22 juillet, après un ultime retour au Sénat. Le gouvernement « socialiste » a donc remporté cette bataille. Pour ce faire, il a eu recours à des niveaux de répression policière inédits dans l’histoire récente du pays, ainsi qu’à une violente campagne d’insultes et de stigmatisation visant les militants de la CGT engagés dans la lutte. Après avoir instrumentalisé les « casseurs » pour discréditer le mouvement, le gouvernement en a pris prétexte pour soumettre les dernières manifestations parisiennes à un filtrage et un encadrement policier massifs, entravant de facto le droit de manifester.

Les élections espagnoles : un cadeau empoisonné pour la classe dirigeante

ac9ade5b7e2fb12d29a9077e1c3849ff w400 h250 cpLes élections législatives espagnoles ont eu lieu dimanche 26 juin, après des mois d'impasse politique, alors qu'aucun parti n'était en mesure de former un gouvernement suite aux élections de décembre. Les sondages prédisaient la progression de la coalition de la gauche radicale Unidos Podemos (UP , alliance de Podemos et de Izquierda Unida) et un important recul des partis traditionnels de l'establishment. Le parti conservateur PP arrive finalement premier, le PSOE (centre gauche) en seconde place, légèrement devant UP.

Le vote du Brexit envoie des ondes de choc à travers l’establishment européen

cameronLe 23 juin 2016, le peuple de Grande-Bretagne a pris une décision historique. Après avoir fait partie de l’Union Européenne pendant 40 ans, il a voté pour lui tourner le dos. Cette décision a des conséquences immenses pour l’avenir de la Grande-Bretagne, de l’Europe et du monde.