youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

Socialist Fightback Student Web banner

Le mouvement étudiant enflamme le Mexique

Depuis le mois de septembre, le Mexique est secoué par un magnifique mouvement de protestation contre la destruction programmée de l’Education publique supérieure. La lutte des étudiants a déjà contraint le gouvernement à d’importantes concessions, mais les perspectives pour ce mouvement pourraient être bien supérieures. En effet, « l’incident » des 43 étudiants disparus d’Ayotsinapa, kidnappés par la police dans l’Ouest du pays, a cristallisé contre l’Etat mexicain toute la colère accumulée depuis des années dans la population. C’est un tournant dans la lutte de classes au Mexique, qui pourrait déboucher sur un mouvement à caractère insurrectionnel.

Meurtre de Michael Brown : trop c’est trop !

o-COMMISSION-CHARBONNEAU-facebook

La ville de Ferguson aux Etats-Unis, dans la banlieue de St Louis, a été secouée par une nuit de pillage et de vandalisme. Le meurtre d’un adolescent par la police, alors qu’il était sans arme, avait entraîné une marche de la population qui voulait protester contre ce crime. Immédiatement, des policiers anti-émeute avec casques et chiens stoppèrent la manifestation. Loin d’apaiser la situation, toute la colère et la frustration accumulée par la jeunesse afro-américaine de cette petite ville ouvrière jusque-là tranquille éclatèrent. Ces événements montrent avant tout que d’énormes tensions s’accroissent et fermentent dans la société américaine, pour peu que l’on prenne la peine de gratter la surface.

Municipales au Venezuela : victoire du camp révolutionnaire

L ors des élections municipales du 8 décembre dernier, le mouvement révolutionnaire vénézuélien a remporté une nouvelle victoire face à l’oligarchie et l’impérialisme. Le Parti Socialiste Unifié du Venezuela (PSUV) et ses alliés du Grand Pôle Patriotique (GPP) ont recueilli 5,1 millions de voix (49,2 % des suffrages), contre 4,4 millions de voix pour l’opposition (42,7 %). Si on ajoute les candidats bolivariens extérieurs au GPP, le résultat des forces progouvernementales s’élève à plus de 54 % des suffrages. Le taux de participation était de 58,9 %, contre 54 % lors des élections régionales de décembre 2012.

Face à la guerre économique, solidarité avec la révolution vénézuélienne !

À la veille des élections municipales du 8 décembre, au Venezuela, les actions de spéculation, de stockages clandestins et de surévaluation volontaire des prix se sont intensifiées. Le gouvernement vénézuélien du Président Maduro a dénoncé un « coup d’Etat au ralenti ». L’inflation annuelle est montée à 74 % et l’index de pénurie atteint le niveau record de 22 %.