youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

Socialist Fightback Student Web banner

Référendum en Grèce : dire non à l’austérité, rompre avec le capitalisme - Déclaration de la TMI

images 4La crise grecque approche de son dénouement. C’est un moment charnière pour les travailleurs de Grèce et de toute l’Europe. En janvier dernier, les élections ont été remportées par un parti qui a promis d’en finir avec l’austérité, responsable de la ruine du pays. La victoire de Syriza a suscité beaucoup d’espoir à travers l’Europe. Précisément pour cette raison, les dirigeants politiques de Bruxelles et Berlin ont décidé d’écraser le nouveau gouvernement grec, de l’humilier, de saboter son action – et finalement de le renverser.

Grèce : le moment décisif

Les discussions interminables entre la Grèce et la troïka, qui ont commencé au lendemain de l’élection du 25 janvier, sont dans l'impasse. Aucune solution négociée n’est en vue. Cette situation a accéléré la vague actuelle de retraits bancaires – ce qui, en retour, précipite l’heure du dénouement. La troïka resserre l’étau autour de sa proie ; si celle-ci ne parvient pas à s’en dégager, elle sera asphyxiée.