youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

Socialist Fightback Student Web banner


Le 5 décembre dernier, l’Alliance de la Jeunesse Progressiste (Progressive Youth Alliance, PYA) a tenu sa première Convention nationale à Lahore (Pakistan). La plupart des organisations progressistes étudiantes du pays s’y sont ralliées pour créer la plus grande organisation étudiante qu’ait connue le Pakistan depuis des décennies. Ses objectifs principaux sont la lutte pour la gratuité de l’enseignement, l’accès à l’emploi ou à des allocations chômage pour les jeunes – et la reconstruction de syndicats étudiants.

 

Après plusieurs mois de préparation, 1500 jeunes délégués révolutionnaires se sont rassemblés au théâtre en plein air de Bagh-e-Jinnah. Ces délégués représentaient des organisations et des structures de la plupart des grandes villes et universités du pays. De nombreux jeunes travailleurs affiliés à la Campagne pour la Défense des Syndicats Pakistanais étaient également présents. Des messages de solidarité d’organisations révolutionnaires de Grande-Bretagne, du Mexique, de Grèce et d’Indonésie – entre autres – ont été lus à la tribune.

La Convention a élaboré une liste de revendications immédiates comprenant notamment la multiplication par dix du budget de l’enseignement, le plein emploi, la nationalisation de toutes les institutions éducatives et la levée de l’interdiction des syndicats étudiants. Les orateurs ont condamné la privatisation de l’éducation, le néolibéralisme, l’impérialisme et sa créature : le fondamentalisme islamique. Ils ont appelé à lutter contre les discriminations de genre. Plusieurs intervenants ont souligné la nécessité d’unir les forces progressistes de la jeunesse et de construire une puissante force révolutionnaire dans le pays.

La Convention a été le théâtre de nombreux discours enthousiastes, mais aussi de musique et de chants, qui ont rythmé la journée. Celle-ci s’est achevée par une version instrumentale de l’Internationale, avant que la Convention ne se transforme en manifestation et porte ses principales revendications dans les rues de Lahore.

Ce rassemblement enthousiaste de la jeunesse a été organisé par The Struggle (La Lutte), section pakistanaise de la Tendance Marxiste Internationale. Il renforcera la détermination de tous ceux qui combattent pour construire les forces du marxisme révolutionnaire en Asie du Sud.