youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

revolutionary ideas FB bannerFR

SFS 0Avec le début d’une nouvelle année scolaire, les clubs locaux de La Riposte socialiste étudiante (RSÉ) / Socialist Fightback Students (SFS) ont activement travaillé sur les campus à trouver de nouveaux membres, distribuer de la littérature marxiste et tenir nos premiers événements. Nous avons récolté des centaines de signatures et les soirées festives organisées à Toronto et Montréal furent un grand succès. De plus, le début de la session a été marqué par de grands rassemblements pour la fête du Travail, notamment à Toronto, où les camarades de Fightback ont organisé une impressionnante délégation.

 

Université McGill

Au cours de la dernière semaine, les militants de la RSÉ / SFS ont été actifs sur les principaux campus de Montréal pour y diffuser les idées marxistes auprès des jeunes. À McGill, nous étions présents pour les trois « Soirées d’activités », du 5 au 7 septembre. Nous avons été généralement bien accueillis par les jeunes curieux qui se sont politisés récemment grâce à des phénomènes comme le mouvement derrière Bernie Sanders. Bien que l’on considère la population étudiante de McGill comme étant plutôt conservatrice, il est évident que de plus en plus d’étudiants regardent vers la gauche pour comprendre l’état du monde aujourd’hui. SFS 7

L’humeur est en train de changer à McGill, ce qui se voit à travers notre intervention réussie lors des trois Soirées d’activités. Au total, nous avons vendu 35 journaux et 18 livrets et avons récolté 140 signatures de gens qui souhaitent en apprendre davantage sur l'implication au sein du groupe. Nous sommes en train de devenir un point de référence à McGill puisque nous sommes le seul groupe ouvertement socialiste sur le campus. Cela signifie que nous entrons dans une période où les gens se tournent vers nous pour nos idées. Alors que les étudiants se radicalisent à cause des événements mondiaux, ils perdront leurs illusions dans les politiques de centre et de centre droit et chercheront à rejoindre une organisation qui offre une réelle solution aux désastres du capitalisme à l’échelle mondiale.

Université Concordia

Lors de la journée des clubs de Concordia cette année, la table de Fightback était très populaire. Malgré le ciel couvert et la pluie intermittente, notre intervention a été plus réussie que celles des années passées. Les discussions vivantes que nous avons eues avec les étudiants nous ont permis de vendre 44 journaux et de récolter 79 signatures pour notre liste d’envoi! L’enthousiasme et le dévouement des camarades à arriver à l’heure et à avoir une présence solide étaient évidents, et a manifestement porté ses fruits! 

SFS 6Les personnes qui passaient par notre table étaient excitées de voir un groupe ouvertement socialiste sur le campus, et étaient impressionnées par notre niveau d’organisation et par la nombreuse littérature que nous avions à offrir. Le fait d’expliquer que le club fait partie d’une organisation nationale et internationale plus grande semblait piquer la curiosité des meilleures personnes que nous avons rencontrées. Les camarades ont fait un bon travail non seulement lors de discussions avec ceux qui étaient intéressés par le groupe, mais aussi lors de conversations avec des gens plus sceptiques. De manière générale, il s’agit d’un excellent départ pour notre travail au campus de l’Université Concordia cette session-ci, et nous nous attendons à maintenir ce bon travail tout au long de la session.

Concordia et McGill - « 7 à 9 » socialiste

Le samedi 9 septembre dernier, nos clubs à Concordia et McGill ont joint leurs forces pour tenir un « 7 à 9 » socialiste, notre premier événement de l’année scolaire. Fidèles à notre tradition établie lors des années passées, nous avons encore dépassé nos attentes avec plus de 70 personnes présentes, remplissant ainsi le sous-sol du bar Brutopia, au centre-ville de Montréal. C’est le résultat du travail acharné de nos militants des deux universités, qui ont amassé plus de 220 courriels et numéros de téléphone d’étudiants intéressés au cours de la semaine précédente.

Des dizaines de nouveaux visages sont venus au « 7 à 9 », montrant ainsi que la jeunesse s’intéresse aux idées du marxisme et cherche à s’organiser. Notre table de littérature était très populaire, et beaucoup de gens se sont procuré notre journal, des livrets et des livres. Nous avons vendu près de 60$ de littérature! Les discussions ont porté sur des sujets variés, et certaines ont duré jusqu’à très tard dans la soirée!

Page Facebook : https://www.facebook.com/fightbackcm

Université de Montréal

Les camarades de La Riposte socialiste étaient présents lors de la « Foire des clubs étudiants » de l'Université de Montréal tenue le 30 août dernier, afin d’y diffuser les idées marxistes auprès de la population étudiante. Nous avons vendu 17 copies du journal La Riposte socialiste, deux livrets, et avons également amassé 50 adresses courriel de personnes intéressées à en savoir plus sur nos activités. Il est à noter que plusieurs personnes ont aussi exprimé leur désir de se procurer l'édition de septembre, qui n’était pas encore disponible à ce moment! SFS 8

Nous étions de loin l'organisation la plus imposante de la foire. L'ambiance générale était bonne, plusieurs personnes voulant en connaître plus et commencer à s'impliquer pour construire les forces du marxisme révolutionnaire sur le campus. Depuis cette date, nous avons organisé trois autres tablages, où nous avons vendu 25 exemplaires du journal La Riposte socialiste de septembre et deux livrets, en plus d'ajouter 36 personnes à notre liste d'envoi! 

Cégep du Vieux-Montréal

À la rentrée au Cégep du Vieux-Montréal, les camarades ont tenu 4 kiosques de littérature lors des deux premières semaines de cours. Ces kiosques ont été un succès! La réception des étudiants et des étudiantes face aux idées du socialisme était bonne. Nous avons fait près d’une trentaine de contacts. Plusieurs d’entre eux semblaient souhaiter s’impliquer avec nous et créer un comité au Cégep du Vieux-Montréal! Nous avons vendu près d’une vingtaine de copies de La Riposte socialiste. Nous allons donc tenir notre premier événement public le 20 septembre prochain, et en profiterons pour procéder à la fondation d’un comité révolutionnaire socialiste sur le campus!

Si vous êtes un étudiant ou une étudiante du Cégep du Vieux-Montréal et que vous souhaitez nous aider à créer un comité sur le campus, vous pouvez nous rejoindre et nous suivre via notre page Facebook.

Cégep Marie-Victorin

Les camarades de La Riposte socialiste ont entamé leurs activités au Cégep Marie-Victorin au cours des dernières semaines afin d’y construire un comité. Nous avons organisé 5 kiosques de littérature où nous avons vendu 42 copies de La Riposte socialiste, 3 livrets et un livre, en plus d’amasser près de 100 signatures! Ces succès sont la poursuite de notre travail entamé sur le campus le printemps dernier, et nous comptons continuer dans cette voie. 

SFS 9Après ce travail de mobilisation, nous avons tenu le 6 septembre dernier notre première conférence publique de la session, portant sur la question « Le socialisme est-il possible? ». Cet événement a attiré une vingtaine de personnes, et nous y avons vendu pour 40$ de littérature marxiste. Il ne manque pas d’intérêt pour les idées du socialisme sur le campus, et il n’en tient qu’à nous de construire le groupe!

Page Facebook : https://www.facebook.com/LRSMV

 

La fête du Travail et la lutte contre le racisme

Cette année, Fightback a organisé un contingent socialiste sous la bannière « Travailleurs unis contre l’extrême droite ». Nous étions clairement le contingent le plus énergique et politisé de la manifestation, avec nos affiches pouvant lire « end racism, end capitalism » (« mettons fin au racisme, mettons fin au capitalisme ») et « An injury to one is an injury to all » (« Une attaque contre un est une attaque contre tous »). SFS

Plus de 60 socialistes ont participé à notre contingent, incluant des militants syndicaux et des étudiants des différentes universités, collèges et écoles secondaires. Ce fut une puissante démonstration de la popularité grandissante des idées socialistes que nous voyons tout autour du globe. Plusieurs militants syndicaux ont fait remarquer notre haut degré d’organisation, avec nos quatre kiosques de littérature au début de la marche, en plus de nos nombreux groupes de camarades vendant le journal Fightback tout au long de l’événement. Nous avons vendu plus de 200 exemplaires du journal lors de la marche!

Au cours de l'événement, notre contingent socialiste a scandé des slogans mettant l’accent sur le pouvoir de la classe ouvrière, l’importance de l’unité, ainsi que des slogans en appui aux manifestants de Charlottesville, aux travailleurs immigrants, aux travailleurs en grève de l’aéroport Pearson, ainsi qu’aux habitants du quartier Parkdale qui ont fait une grève des loyers, alors que le contingent passait dans ce quartier. Nous avons également interprété la célèbre chanson ouvrière « Solidarity forever » ainsi que l’Internationale.

Fightback est manifestement en train de s’établir comme la plus importante force de la gauche révolutionnaire, et cela nous aide à gagner en autorité dans le mouvement ouvrier.

SFS 2Fightback a également participé aux activités de la fête du Travail à Waterloo et Hamilton. À Waterloo, notre littérature marxiste a été très bien reçue lors d’un barbecue organisé par les syndicats, où quelques centaines de travailleuses et travailleurs étaient présents. Nos camarades ont été invités à prendre la parole au prochain Conseil syndical régional de Waterloo. À Hamilton, notre club Socialist Fightback s’est joint au cortège, où nous avons reçu un accueil chaleureux (ainsi que plusieurs saluts rouges!), et avons vendu beaucoup de journaux lors du pique-nique qui a suivi la marche.

SFS 3Université Ryerson

Les camarades de Socialist Fightback Students ont participé à la journée des clubs de l’Université Ryerson le 6 septembre dernier. Au cours de la journée, plus de 110 étudiants ont signé notre liste d’envoi et nous avons vendu 42 journaux. Notre kiosque situé au coin occupé de Gould et Victoria était le plus visible de tous les kiosques sur le campus. Avec 13 militants de la SFS présents, nous étions fort probablement le groupe le plus nombreux.

L’atmosphère sur le campus était plus radicale que lors des dernières années, avec plusieurs étudiants affirmant avoir été radicalisés par l’élection de Donald Trump et les événements de Charlottesville. Beaucoup d’étudiants ont été attirés par notre énorme bannière antifasciste, et reconnaissaient Fightback à cause du rassemblement antifasciste que nous avions organisé quelques semaines auparavant qui avait reçu une couverture médiatique importante.

Cependant, ce ne sont pas seulement des étudiants radicaux qui ont été attirés par nous. Notre club a également attiré des personnalités de la droite alternative (« alt-right »), qui se sont approchées à répétition et nous ont filmés durant la journée. Ils sont visiblement mécontents de la croissance de notre groupe, et de l’accueil chaleureux que nous avons reçu de la part des étudiants. Nous croyons qu’il y a de grandes possibilités pour la croissance des idées marxistes à Ryerson dans l’année qui vient!

Page Facebook : https://www.facebook.com/RyersonMarxists/

UofT

Lors de la foire aux clubs de la semaine dernière, une vingtaine de militants de Socialist Fightback Students ont amassé 150 signatures à nos deux kiosques sur place. Nous avons vendu 25 journaux et livrets aux étudiants, la plupart étant des étudiants en première année qui rencontraient des socialistes pour la première fois. Plusieurs étudiants étaient désireux de s’impliquer, d’en apprendre davantage sur le club, et de s’éduquer sur les idées marxistes.

SFS 4L’an dernier, avec la fièvre autour de Bernie Sanders, il y avait une queue pour signer notre liste d’envoi. Cependant, cette année, l’élection de Donald Trump et les événements de Charlottesville ont polarisé la jeunesse. De nombreux étudiants étaient très excités à l’idée de s’impliquer dans une organisation socialiste sur le campus; d’un autre côté, quelques étudiants ont répondu être fascistes lorsque nous avons tenté de les aborder.

Page Facebook : https://www.facebook.com/fightbackatuoft/

« 7 à 9 » socialiste

Cet enthousiasme s’est reflété à notre « 7 à 9 » socialiste tenu le vendredi, où beaucoup d’étudiants de UofT se sont présentés. Beaucoup d’étudiants de Ryerson et d’autres venus d’aussi loin que l’Université York se sont aussi déplacés au centre-ville pour discuter de politique révolutionnaire.

Au total, ce sont plus de 60 personnes qui ont participé à cette activité. Il y a même un groupe d’étudiants de première année de la même résidence universitaire qui sont venus, s’encourageant mutuellement à manquer les activités de la rentrée pour venir discuter de politique. Les discussions ont porté sur une variété de sujets comme l’environnement, la nature humaine, la chute de la Yougoslavie, ou encore sur la politique révolutionnaire au Moyen-Orient et au Kurdistan. Au moins 15 personnes ont accepté de se joindre aux cercles de lecture marxistes qui vont s’établir sur les différents campus.

George Brown College

Le club étudiant Socialist Fightback récemment fondé au collège George Brown a tenu son premier kiosque de littérature au campus St James sur la rue King. Les étudiants étaient très enthousiastes envers le club, ils étaient particulièrement préoccupés par le problème des inégalités économiques. Une bonne partie de ces étudiants sont nouveaux à la politique et aux idées du socialisme, mais sont excités à l’idée d’en apprendre davantage. Environ 50 étudiants ont signé notre liste d’envoi, et nous avons également vendu une douzaine de journaux et livrets. SFS 5

Ce collège est plutôt dépourvu en matière de clubs et d’activités sur le campus, et plus particulièrement quant à la politique de gauche. Il y a un grand potentiel pour la croissance de notre club à George Brown.

Page Facebook : https://www.facebook.com/RyersonMarxists/

Université York

Les camarades de Socialist Fightback Students ont entamé la première semaine de la session avec une campagne d’affichage concertée, deux kiosques de littérature et une discussion introductive intitulée « Qu’est-ce que le marxisme? ». Comme le capitalisme entraîne la montée des inégalités et la diminution des conditions de vie, un sentiment de frustration et de colère est en progression chez les étudiants, plusieurs d’entre eux provenant de milieux ouvriers.

Nous l’avons vu lors de notre discussion publique où 50 étudiants se sont rassemblés pour discuter de théorie marxiste. La présentation fut donnée par le rédacteur du journal Fightback, Alex Grant, et a été diffusée en direct sur Facebook. La vidéo a maintenant atteint les 1700 visionnements!

Alex Grant a souligné les différents aspects du marxisme, expliquant ses racines dans l’économie, la philosophie et l’histoire. Il a souligné comment le marxisme concentrait les meilleures idées de l’époque, et a expliqué la pertinence de ces idées aujourd’hui. Il y avait une soif d’idées et de solutions dans la salle. La discussion a consisté en de nombreuses questions sur la nature du socialisme et du marxisme, l’impact de ces idées sur nos vies aujourd’hui, et sur comment utiliser ces idées pour créer une société socialiste qui va mettre fin aux souffrances vécues aujourd’hui sous le capitalisme.

Après cette discussion vivante et riche, les personnes présentes se sont fait demander si elles voulaient s’impliquer avec Socialist Fightback. 14 nouvelles personnes ont levé la main et ont donné leur nom. Plusieurs participants se sont joints à nous pour une discussion au café après l’événement.

Page Facebook : https://www.facebook.com/fightbackatyorku

Hamilton

Le club de Socialist Fightback à l’Université McMaster a tenu un kiosque de littérature lors de la journée des clubs. Nous avons pu distribuer des centaines de tracts qui ont suscité beaucoup d’enthousiasme. Nous avons tenu une discussion dans un café à la fin de la journée, où une demi-douzaine de personnes sont venues discuter des idées marxistes.

Le samedi suivant la journée des clubs, le « Supercrawl » de Hamilton a eu lieu et nous y avons tenu un kiosque de littérature afin de rejoindre les gens qui participaient au festival de musique. Un cercle de lecture marxiste est prévu pour mercredi prochain afin de réunir ceux qui s’intéressent aux activités du club, et nous nous attendons à de bons résultats!

Page Facebook : https://www.facebook.com/groups/fightbackhamilton/

Contactez-nous si vous voulez vous impliquer dans l'un de nos clubs ou nous aider à en construire un sur votre campus!

Suivez-nous sur Facebook :

https://www.facebook.com/RSE.SFS/

Pour nous contacter :

Canada anglais - (416) 461-0304 - fightback@marxist.ca

Québec - (514) 973-9614 - lariposte@marxiste.qc.ca