youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

Socialist Fightback Student Web banner

Québec

Grève pour la rémunération des stages : solidarité avec les étudiantes et les étudiants en éducation!

151009 q38km craies manif etudiants sn635Le 13 janvier dernier, les membres de l'Association des étudiants et des étudiantes de la Faculté des sciences de l'éducation (ADEESE) de l’UQAM ont voté en faveur d’une grève d’un jour le 16 février prochain avec « comme revendication principale la rémunération de tous les stages, toute discipline et ordre d’enseignement confondu ». Cette décision a été imitée par l’Association étudiante du module de l’éducation de l’UQO. La Riposte socialiste appuie sans réserve les étudiant-es dans leur lutte pour de meilleures conditions d’études et de travail.

Attentat à Québec : les nationalistes identitaires ont du sang sur les mains!

quebec rtsy070Le Centre culturel islamique de Québec a été victime d’un acte haineux, peu avant 20h dimanche soir, lorsqu’un homme a ouvert le feu sur les fidèles réunis pour la prière, faisant six morts et huit blessés, dont six se trouvant dans un état critique. Trente-neuf autres personnes rassemblées pour la prière de la nuit s’en sont sorties indemnes. La Riposte socialiste condamne vigoureusement ce lâche attentat à l’encontre de la communauté musulmane, et offre ses condoléances et sa solidarité aux victimes et à leurs proches.

Élection de Lisée: Le PQ continue son repli identitaire

lisee 5.jpg.size.custom.crop.1086x743Le 7 octobre dernier, Jean-François Lisée a été élu comme nouveau chef du Parti Québécois, au second tour avec 50,63% des voix contre Alexandre Cloutier (31,7%), Martine Ouellet (17,67%) et Paul Saint-Pierre-Plamondon, exclu au premier tour. Le député de Rosemont et ancien ministre des Relations internationales du précédent gouvernement péquiste de Pauline Marois s’est dit vouloir rallier les militants du parti autour du projet de souveraineté et conçoit que son principal ennemi est maintenant le gouvernement libéral de Philippe Couillard. Mais à quoi devons-nous vraiment nous attendre du PQ sous la chefferie de Lisée?

 

Corruption au Québec : Enveloppes brunes et portes-tournantes

Le dépôt du nouveau budget provincial s'est fait voler la vedette le 17 mars dernier. À l'issue d'une enquête de l'Unité permanente anticorruption (UPAC), sept personnes ont été arrêtées sous des chefs d'accusation de corruption, de fraude envers le gouvernement et d'abus de confiance, dont deux ex-ministres et un ancien directeur de cabinet libéraux ainsi qu'un ancien attaché politique de Pauline Marois. Ce coup d'éclat, quelques mois après le torpillage du rapport de la Commission Charbonneau, vient vivement rappeler aux travailleur-euses québécois la profonde corruption de l'ensemble de la classe politique. Pour l'UPAC, la corruption serait même un problème « systémique ». Or, loin d'être un problème pour l'État capitaliste, la corruption est son mode de fonctionnement.