youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

Socialist Fightback Student Web banner

La signification historique des Rébellions de 1837-38 - Troisième partie

Assemblée des six comtés paintingLutte de classes ou lutte « nationaliste » ? L’histoire de la Rébellion des Patriotes du Bas-Canada est souvent présentée comme étant à part, sans considérer qu’au même moment se dessinait une insurrection au Haut-Canada. On tente de présenter le mouvement bas-canadien comme une manifestation du nationalisme des « canadiens-français », tandis que l’insurrection avortée au Haut-Canada est à peine digne d’attention. Il ne peut être question de nier que l’oppression spécifique des bas-canadiens francophones ait permis de rallier les masses à la cause et qu’elle ait joué un rôle. Cependant, les Patriotes eux-mêmes réfutent cette idée selon laquelle il s’agissait d’un mouvement nationaliste francophone avant tout.

 

La signification historique des Rébellions de 1837-38 – Deuxième partie

Nous publions ici la deuxième de cinq parties d'un article sur les Rébellions de 1837-38 au Haut-Canada et au Bas-Canada. Il est important pour les marxistes de comprendre la place de cet événement important de la lutte des classes dans l'histoire du Québec et du Canada.

La signification historique des Rébellions de 1837-38 – Première partie

le patriote henri julien 1904Nous publions ici la première de cinq parties d'un article sur les Rébellions de 1837-38 au Haut-Canada et au Bas-Canada. Il est important pour les marxistes de comprendre la place de cet événement important de la lutte des classes dans l'histoire du Québec et du Canada.