youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

Aidez-nous à construire les forces du marxisme au Québec et au Canada!
Abonnez-vous au journal La Riposte socialiste dès maintenant!

  • Victoire de la CAQ et montée de QS : Reflets de la polarisation politique au Québec

    L’élection québécoise de ce lundi marque la fin d’une époque. L’appui aux deux partis de l’establishment, le PQ et les libéraux, s’est effondré et a atteint son niveau le plus bas dans l’histoire. C’est la CAQ qui en a profité, elle qui formera un gouvernement majoritaire. Mais cette élection marque aussi une polarisation à gauche avec la montée de Québec solidaire. Read More +
  • ÉCOLE MARXISTE D'HIVER 2019

    Nous dédions l'École marxiste de 2019 à Rosa luxemburg avec des présentations sur sa vie et ses idées. L’École marxiste de 2018 a attiré plus de 230 gens et nous espérons que nous aurons encore plus de gens en 2019! Inscrivez-vous dès aujourd’hui! Read More +
  • La lutte des classes et la question nationale au Québec

    Joel Bergman, de la rédaction de La Riposte socialiste, jette un regard sur l’état actuel du mouvement indépendantiste québécois, le compare à l’Écosse et à la Catalogne, et explique la position que les marxistes devraient prendre. Read More +
  • Doug Ford réprime les manifestations étudiantes

    Le premier ministre ontarien Doug Ford a annoncé qu’il forcera les universités et les collèges à appliquer une soi-disant « politique de liberté d’expression ». Cette « politique de liberté d’expression » est en fait une loi anti-manifestation, une muselière pour les étudiants qui veulent manifester de façon légitime contre les fascistes et les racistes sur les campus. Read More +
> <
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

La Riposte socialiste Numéro 37

1er La RiposteTous les jours, les grands médias profitent de leur tribune et de leurs moyens financiers considérables pour publier des inepties et répandre leur fiel sur les immigrants, les travailleurs et les jeunes. Sous couvert de « neutralité journalistique », le Journal de Montréal, La Presse, Le Devoir et cie mènent de front une lutte idéologique pour défendre le statu quo et les privilèges de la classe dirigeante. « La presse jaune ment sans se gêner, sans réfléchir, sans regarder derrière elle. Des journaux comme le Times ou le Temps disent la vérité dans tous les cas où il est indifférent ou peu important de la dire, afin d'avoir la possibilité, en certaines occasions importantes, de tromper l'opinion publique avec toute l'autorité nécessaire », disait Trotsky. La presse bourgeoise n’a rien à nous offrir.

Nous avons besoin d’une presse qui parle de nos luttes, qui défend les travailleurs en grève, qui défait les mensonges racistes des Martineau et Bock-Côté et qui étudie l’histoire du mouvement ouvrier pour en tirer les leçons; d’une presse capable d’expliquer les idées marxistes dans un langage clair et accessible. Voilà pourquoi il nous faut un journal socialiste indépendant. C’est que nous tentons de faire à La Riposte socialiste. Et nous avons besoin de vous pour continuer. Les travailleurs et la jeunesse ont besoin de leurs propres médias!

Le journal La Riposte socialiste fêtera ses dix ans en 2019. Nous sommes partis de loin. À l’époque, nous étions un tout petit groupe. Nous avions peu de ressources, mais nous avions une confiance inébranlable en nos idées. Et nous savions qu’avec un travail acharné, nous réussirions à publier un journal indépendant et ainsi construire les forces du marxisme.

Dix ans plus tard, nous sommes devenus le groupe marxiste le plus organisé de la gauche québécoise, et notre journal se vend plus que jamais. Et cette année, nous franchirons un pas de plus, soit de transformer La Riposte socialiste en journal mensuel!

Afin de soutenir cette avancée, notre organisation a également embauché une deuxième permanente francophone à Montréal, qui commencera à travailler dès janvier 2019. De plus, nous avons emménagé cet été dans notre premier bureau à Montréal. Les marxistes du Québec avancent à un rythme qui s’accélère d’année en année!

Tous ces progrès ne seraient pas possibles sans le soutien continuel de nos membres et  sympathisants. Tant que nous vivrons sous le capitalisme, malheureusement, même les révolutionnaires auront besoin d’argent pour financer leurs activités. C’est pourquoi nous faisons appel à vous pour nous aider à bâtir les forces du marxisme.

Dans l’esprit de financement collectif propre aux traditions du mouvement ouvrier, nous vous invitons à contribuer. Nous vous invitons à vous abonner au journal, que vous recevrez maintenant chaque mois (au coût de 30$ pour 10 numéros envoyés par la poste). Mieux encore, devenez un ou une abonné solidaire et participez activement à financer les marxistes québécois et canadiens en cotisant chaque mois le montant de votre choix. Vous recevrez chaque mois par la poste votre copie de La Riposte socialiste aussi longtemps que vous contribuerez. Une cotisation de 5$, 10$, 50$ ou même 100$ par mois est le genre de financement stable et constant qui nous permettra de soutenir ces avancées et d’aller plus loin encore.

Pour faire un don, vous abonner ou devenir abonné solidaire, contactez-nous à lariposte@marxiste.qc.ca ou en téléphonant au 438-722-350, ou suivez ce lien : https://marxiste.qc.ca/rejoignez-nous.html

Contribuez au développement de la presse socialiste dès maintenant!

Bâtissons les forces du marxisme au Québec et au Canada!

Les idées de Karl Marx

Marx avait raison

Karl Marx 014

Un spectre hante l’Europe : le spectre du communisme. » Ainsi commence le Manifeste du Parti communiste. Plus de 160 ans après l’écriture de ces mots, le spectre du marxisme raisonne comme jamais, le nombre de ses sympathisants et détracteurs grandissant quotidiennement. 

Le capitalisme mondial

Perspectives pour la lutte des classes

womens march on washington 2017

La situation mondiale actuelle est caractérisée par une crise à tous les niveaux : économique, financier, social, politique, diplomatique et militaire. La cause principale de cette crise réside dans l’incapacité du capitalisme à développer les forces productives à l’échelle mondiale. Cela signifie que les masses vont devoir faire face à des décennies de stagnation – ou de recul – de leurs conditions de vie.

La question nationale

39501

La question nationale domine la politique canadienne depuis très longtemps. Dans le reste du Canada, les médias et le gouvernement bourgeois fédéraliste tournent en dérision les « séparatistes » « qui tentent de diviser le pays ». Au Québec, certains affirment que l’oppression des Québécois sera réglée avec la souveraineté. Que veut dire tout cela?