youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

Aidez-nous à construire les forces du marxisme au Québec et au Canada!
Abonnez-vous au journal La Riposte socialiste dès maintenant!

Documents

Perspectives Mondiales 2010 – Troisième partie


Voici la 3ème partie des « Perspectives Mondiales 2010 », dont la rédaction a été terminée en février 2010. Ce document sera discuté lors du Congrès mondial de la Tendance Marxiste Internationale, début août, en Italie.

La révolution latino-américaine

Nous avons déjà évoqué en détail la situation en Amérique latine, dans les précédents documents. L’Amérique latine demeure une région absolument décisive, pour la révolution mondiale. Contrairement à ce qu’annonçaient les politiciens bourgeois et réformistes, l’Amérique latine a été très durement touchée par la récession mondiale. L’effondrement des prix des matières premières et du pétrole a affecté les pays du continent, dont beaucoup en dépendent énormément. Au premier semestre de 2009, les exportations pétrolières et minières de l’ensemble de la région ont chuté de 50,7 %.

Perspectives Mondiales 2010 – Quatrième partie


Voici la 4ème et dernière partie des « Perspectives Mondiales 2010 », dont la rédaction a été terminée en février 2010. Ce document sera discuté lors du Congrès mondial de la Tendance Marxiste Internationale, début août, en Italie.

Radicalisation politique

La radicalisation des travailleurs ne s’exprime pas uniquement par le nombre de grèves. Elle peut également s’exprimer de façon politique. Cela s’est vu lors de glissements électoraux, dans plusieurs pays, notamment en Allemagne avec le vote pour Die Linke – ou au Portugal avec les deux « blocs de gauche ». Lors des élections générales de 2009, en Allemagne, le SPD (social-démocrate) a reculé de 11,2 %, soit son niveau de 1893. Il s’agissait, là aussi, d’un violent tournant de l’opinion.

Manifeste de la Tendance Marxiste Internationale - Première partie : Une crise mondiale du capitalisme

Ce text est la première partie du document « Pour la crise du capitalisme: les patrons doivent payer! Manifeste de la Tendance Marxiste Internationale » achevé en octobre 2008. Depuis, comme nous l’annoncions, la crise financière s’est propagée à l’économie réelle. Son rythme s’accélère de jour en jour – et la crise sociale s’approfondit également. Les événements confirment notre analyse et renforcent la validité de ce programme d’action. Nous invitons tous nos lecteurs à faire circuler ce document le plus largement possible.

La crise mondiale du capitalisme est un fait que nul ne peut ignorer. Il n’y a pas longtemps, les économistes nous assuraient qu’une crise du type de 1929 était impossible. A présent, ils évoquent le risque d’une nouvelle Grande Dépression. Le FMI souligne le risque accru d’un déclin économique grave et prolongé, à l’échelle mondiale. Ce qui a commencé aux Etats-Unis par une débâcle financière s’est propagé à l’économie réelle – et menace l’emploi, le logement et les conditions de vie de millions de personnes.

Manifeste de la Tendance Marxiste Internationale - Deuxième partie : Revendications pour une crise

Ce texte, achevé en octobre 2008, est la deuxième partie du document « Pour la crise du capitalisme: les patrons doivent payer! Manifeste de la Tendance Marxiste Internationale »

Comment lutter contre le chômage

Pendant la dernière phase de croissance, la plupart des travailleurs n’ont pas vu leur salaire réel augmenter – alors même que les profits explosaient. Les salariés étaient soumis à une pression croissante pour produire plus et travailler plus longtemps. Or, à présent, avec la crise économique, ils sont non seulement menacés de régression sévère, en terme de conditions de vie et de travail, mais aussi de perdre leur emploi. Les fermetures d’entreprises et l’augmentation du chômage sont à l’ordre du jour. A l’échelle mondiale, des centaines de millions de personnes sont menacées de sombrer dans la pauvreté.

Manifeste de la Tendance Marxiste Internationale - Dernière partie : Socialisme international

Ce texte, achevé en octobre 2008, est la dernière partie du document « Pour la crise du capitalisme: les patrons doivent payer! Manifeste de la Tendance Marxiste Internationale »

Un autre monde est possible : le socialisme

Des esprits égarés prétendent que ce sont les progrès de la science qui posent problème. Ils pensent que nous serions plus heureux si vivions dans des cabanes et si nous nous cassions le dos à labourer les champs du matin au soir. C’est absurde. Le développement de l’industrie, de l’agriculture, de la science et de la technologie est la clé de la réalisation du potentiel de l’humanité. Le problème, c’est que ces puissants instruments du progrès humain sont entre les mains d’individus qui les soumettent à la loi du profit, les détournent de leurs objectifs, en limitent l’application et en restreignent le développement.

Résolution de la TMI sur le référendum révocatoire en Bolivie

Cette résolution a été adoptée à l’unanimité par le Congrès mondial de la Tendance Marxiste Internationale, le 3 août, à Barcelone.

Le 10 août, en Bolivie, se tiendra un référendum révocatoire concernant le président Evo Morales et huit des neuf préfets réactionnaires (gouverneurs régionaux).

A l’occasion de ce référendum, des intérêts de classe opposés s’affrontent : d’un côté, les travailleurs et les paysans qui demandent un profond changement dans le pays – de l’autre, l’oligarchie, les grands propriétaires terriens, les propriétaires des banques, de l’industrie et des médias de masse, l’impérialisme et les multinationales, qui ont engagé une campagne agressive contre le référendum révocatoire. Ces derniers veulent à tout prix éviter la légitimation du gouvernement de Morales et la révocation des préfets réactionnaires.

Aidez La Riposte socialiste dès aujourd'hui à construire les forces du marxisme!