youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

Aidez-nous à construire les forces du marxisme au Québec et au Canada!
Abonnez-vous au journal La Riposte socialiste dès maintenant!

18222370 285228595257145 3938864839000897106 nLa Riposte socialiste étudiante est une organisation marxiste qui unit les groupes étudiants révolutionnaires de dix-sept différents campus universitaires et collégiaux au Canada et au Québec. Nous souhaitons éduquer la jeunesse dans les idées du marxisme et amener les idées révolutionnaires auprès des travailleurs et des jeunes, sur les campus comme à l’extérieur de ceux-ci. Mais en plus d'étudier la théorie marxiste, nous luttons pour l'éducation gratuite, contre le racisme et l'extrême droite, contre toutes les formes d'opression, et pour la solidarité étudiants-travailleurs dans la lutte pour le socialisme. Aux yeux des marxistes révolutionnaires, la théorie et l’action sont inséparables.

Vous trouverez ici notre programme pour le mouvement étudiant. Si vous êtes d'accord avec les idées qui s'y trouvent, aidez-nous à les diffuser dans le mouvement!


 Éducation gratuite pour tous et toutes

 

Éliminer tous les frais liés à l’éducation. L’origine de classe ne devrait pas déterminer l’accès à l’éducation.

Abolition des dettes étudiantes

Annuler toutes les dettes étudiantes existantes. Plutôt que de sauver les banques, mettons fin au cycle d’endettement qui accable les diplômés. Tous les étudiants et étudiantes devraient avoir des bourses d’études.

Investissement massif dans le logement étudiant et le transport public

Tous les étudiants et étudiantes devraient avoir accès à un logement étudiant abordable. Pour un transport public gratuit pour tous et toutes desservant régulièrement les campus.

Éliminer les conseils d’administration non élus

Mettre fin au contrôle des banques et des grandes entreprises sur les campus. Remplacer les conseils d’administration par des conseils élus composés de représentants de la communauté étudiante, du personnel enseignant, des employés et de la population locale.

Appuyer le personnel des campus

Soutenir les luttes des syndicats du personnel pour de meilleurs salaires et conditions de travail. Pour la représentation syndicale et un salaire viable pour tous les travailleurs et travailleuses des campus.

Pour des syndicats étudiants démocratiques, combatifs et unis

Les syndicats étudiants du Québec doivent s’unir dans une organisation centrale active, combative et démocratique. Non à l’atomisation des luttes et à la fracturation du mouvement étudiant. Les syndicats étudiants doivent être des lieux de mobilisation politique, et non des corps bureaucratiques et corporatistes, menés par des carriéristes gestionnaires de « partys » et d’assurances collectives. Les postes d’exécutants et de permanents doivent être occupés par les militants et militantes les plus dévoués.

Augmenter le financement en éducation

Diminuer le nombre d’étudiants par classe, embaucher plus de professeurs et d’employés, et augmenter le financement de la recherche. Éliminer l’impératif marchand de la recherche. Mettre fin à la marchandisation des campus. Abolir le financement privé et les partenariats public-privé. Bannir les entreprises privées des activités de la rentrée.

L’armée et la police hors des campus

Les recruteurs de l’armée, la police et les firmes de sécurité privées doivent rester hors des campus. Fournir des fonds pour que les étudiants et les syndicats gèrent la sécurité. Tolérance zéro pour le racisme, le sexisme, la culture du viol, l’homophobie et la transphobie.

Protéger les droits démocratiques

Non à la répression des militants étudiants. Protéger le droit de manifester et le droit de grève. Mettre fin aux obstacles bureaucratiques à la réservation de locaux et à l’affichage par les clubs étudiants. Défendre le droit à la liberté d’expression devant la répression étatique.

Pour une université du peuple

Ouvrir les universités à l’utilisation gratuite par la communauté. Non à l’élitisme étudiant. Mettre en place des programmes d’intégration et de formation continue.

Non au travail gratuit

Mettre fin aux stages non rémunérés. Les stagiaires doivent être payés un salaire de syndiqué et avoir droit à la représentation syndicale.

Pas de tribune pour les fascistes

Le discours haineux de l’extrême droite est une menace aux droits démocratiques des femmes, des minorités, des travailleurs et des étudiants. Aucune confiance en l’État ni en l’administration des campus. Les étudiants et les travailleurs doivent se mobiliser pour faire taire l’extrême droite.

Unir le mouvement étudiant à travers le Québec et le Canada

Le mouvement étudiant québécois doit forger des liens avec le mouvement au Canada anglais. L’unité au-delà de toutes divisions nationales renforcera le mouvement.

Pour la solidarité étudiants-travailleurs

Unir les luttes des étudiants et des travailleurs. Les mouvements étudiants resteront toujours limités s’ils ne vont pas chercher l’appui de la classe ouvrière.

Pour la révolution socialiste

En dernière analyse, seule une société socialiste peut garantir un système d’éducation libéré de l’emprise des grandes entreprises ainsi qu’une éducation professionnelle, collégiale et universitaire gratuite et de qualité.