youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

Aidez-nous à construire les forces du marxisme au Québec et au Canada!
Abonnez-vous au journal La Riposte socialiste dès maintenant!

Ontario : Doug Ford en mode attaque

ford 1Élus à la tête de l’Ontario en juin dernier, les conservateurs de Doug Ford ont déjà attaqué les travailleurs et les personnes les plus vulnérables à plusieurs reprises. Ford a remporté les élections avec un programme malhonnête et manipulateur, sans donner de précisions sur les mesures qu’il comptait mettre en place. Alors que les électeurs voulaient rompre avec 15 années de corruption et d’austérité libérales, Ford promettait de s’attaquer aux « élites » et de défendre « les gens ordinaires » (« the little guy »). Mais de semaine en semaine, l’illusion selon laquelle Ford défendrait les plus faibles se dissipe. Les travailleurs, les jeunes et les opprimés réalisent maintenant que Ford n’est pas synonyme de changement, mais qu’il s’agit d’un autre représentant des banquiers et des capitalistes, tout comme les libéraux avant lui.

Élections québécoises 2018 : où est la voix de la classe ouvrière?

39922652 215710085967341 7587703363593043968 nLe 1er octobre prochain, les électeurs québécois se rendront aux urnes. Avec la CAQ en première place des sondages, ça regarde mal pour la classe ouvrière. Le « changement » proposé par François Legault marquera une accélération du programme de destruction des services sociaux, d’attaques sur les syndicats et de démantèlement du « modèle québécois » établi lors de la Révolution tranquille. Pendant ce temps, nous avons vu une résurgence de la lutte des classes cette année avec des votes de grève massifs et de nombreuses grèves importantes. La question se pose alors : où est la voix de la classe ouvrière dans cette élection?

10 ans depuis la mort de Fredy Villanueva : la lutte contre la pauvreté et l’oppression n’est pas terminée

ef731cb1 950f 480f 90fa 6d441e677913 16x9 WEBLe 9 août 2008, Fredy Villanueva mourrait sous les balles d’un policier à Montréal-Nord. Le meurtre du jeune de 18 ans avait déclenché une violente émeute, qui avait mis en lumière la pauvreté, la misère et le racisme qui affectent le quartier. Le policier qui a tué Fredy, Jean-Loup Lapointe, ne fera pas face à la justice pour ses actes. Dix ans après les événements, la police est encore omniprésente, le profilage racial n’a pas diminué et le quartier est encore l’un des plus pauvres de la ville. Aucun des problèmes sociaux ayant mené à l’émeute n’est réglé.

Salaires massifs pour les 4 dirigeants de Sears Canada : tourner le fer dans la plaie

77d4da87 74b2 4ec0 919e 9f73a392bd58 1024La semaine dernière, on apprenait que les 4 membres du conseil administratif de Sears ont empoché un total de 600 000$ en salaires et un autre 600 000$ en charges professionnelles, malgré qu’il n’y a plus aucun magasin d’ouvert depuis janvier. On se rappellera que la compagnie avait annoncé le 22 juin 2017 que 59 de ses magasins canadiens allaient fermer pour cause de restructuration, ce qui avait mené à la perte de 2900 emplois en quelques mois. Celle-ci était revenu le 13 octobre de cette même année avec l’annonce qu’elle fermait tous ses 130 magasins au Canada. Selon Radio-Canada, ce sont environ 17000 employés qui ont perdu leur emploi chez Sears.

Guerre commerciale Canada-États-Unis : aucune confiance en Trudeau pour lutter contre Trump!

trumpdonald trudeaujustin 021317gn leadLa guerre commerciale entre les États-Unis et le Canada est commencée. Le 1er juillet dernier, les tarifs annoncés par Donald Trump sur l’acier et l’aluminium sont entrés en vigueur. Les contre-tarifs canadiens ont également été mis en place. La montée du protectionnisme menace d’entraîner l’économie mondiale, déjà fragile, dans une récession profonde. Dans cette guerre dans laquelle les puissances capitalistes luttent pour savoir qui aura la plus grosse portion de la tarte, les travailleurs seront les premières victimes.

Aidez La Riposte socialiste dès aujourd'hui à construire les forces du marxisme!