youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

Aidez-nous à construire les forces du marxisme au Québec et au Canada!
Abonnez-vous au journal La Riposte socialiste dès maintenant!

Des fascistes intimident des journalistes de Montréal

vice quebecLe mercredi 23 mai dernier, six membres du groupe d’extrême droite Atalante ont fait irruption dans les bureaux de Vice Montréal et ont harcelé les journalistes qui s’y trouvaient. Il s’agissait d’une réponse à un récent article en ligne de Vice qui appelait ce groupe par son nom : une organisation identitaire ultra-nationaliste et raciste liée et inspirée des Soldats d’Odin, des fascistes originaires de Finlande. Les membres d’Atalante ont remis un trophée aux journalistes portant la mention « média poubelle 2018 » et sont ensuite partis avant l’arrivée de la police. Celle-ci a conclu qu’il n’y avait pas matière à faire un suivi sur ce harcèlement, et que ce genre de problème ne surviendrait plus. En réalité, la mobilisation de l’extrême droite est un problème grandissant au Québec. Le mouvement nationaliste blanc identitaire, bien que marginal, devient plus audacieux et bruyant.

Sommet du G7 : L’État prépare la répression

DeiZv8cXkAE6bNRLes 8 et 9 juin prochains, les dirigeants de sept pays parmi les plus puissants au monde se réuniront à La Malbaie dans le cadre du sommet du G7. En effet, Justin Trudeau accueillera ses homologues allemands, français, italiens, japonais, britanniques ainsi que nul autre que le président américain Donald Trump, qui foulera le sol canadien pour la première fois depuis le début de son mandat. Dans le confort du luxueux Manoir Richelieu, les chefs d’État prendront des décisions qui serviront d’abord et avant tout les intérêts de la bourgeoisie et ce, au détriment des besoins des travailleurs. Certains militants commencent déjà à se mobiliser afin d’envoyer un message clair aux politiciens : ils ne sont pas les bienvenus. Conscient de cela, l’État canadien, de son côté, se prépare à étouffer violemment l’opposition au sommet, et a lancé une véritable campagne de peur afin de dissuader les travailleurs et les jeunes de protester contre les grandes puissances capitalistes.

Non au sauvetage de Kinder Morgan! Exproprions l’industrie du pétrole!

Stop KM Carla Qualtrough 0La saga autour de l’oléoduc Trans Mountain entre l’Alberta et la Colombie-Britannique a pris un nouveau tournant lorsque le gouvernement fédéral a annoncé être prêt à « nationaliser » l’oléoduc pour la somme de 4,5 milliards de dollars. Pour couronner le tout, la première ministre de l’Alberta, Rachel Notley, s’est engagée à ce que son gouvernement mette 2 milliards de dollars dans un « fonds d’indemnisation » afin d’assurer Kinder Morgan contre les coûts supplémentaires qui pourraient résulter de l’opposition au projet de la part du gouvernement britanno-colombien. Le plan des libéraux est véritablement une forme de socialisme pour les riches, le gouvernement fédéral nationalisant les pertes de l’entreprise.

Manifestation contre les injustices du système de santé : « mes collègues sont épuisés, on est fatigués »

DZE2OUWW4AEZfZ Le 24 mars dernier, les camarades de La Riposte socialiste ont participé à la manifestation« UniEs pour la santé » tenue pour dénoncer les injustices du système de santé. Nous en avons profité pour interviewer Jean-Michel Varin, infirmier auxiliaire au CISSS (Centre intégré de santé et de services sociaux) de la Montérégie-Est, et président du syndicat de la Fédération interpersonnelle du Québec pour la Montérégie-Est. 

Le président du CNJPQ et les contradictions du Parti québécois

maxresdefaultToujours en troisième place dans les sondages, le PQ tente de reprendre sa vieille image de parti social-démocrate en promettant « un État fort au service des gens, un État fort pour réussir l’indépendance ». Lors de son dernier congrès, en septembre 2017, le parti a pris position en faveur du renforcement des dispositions anti-briseurs de grève et contre la délocalisation et les fermetures visant à empêcher la syndicalisation d’un lieu de travail. Cependant, on peut trouver un exemple flagrant de la contradiction entre les dires et les actes du PQ en jetant un simple regard sur le nouveau président du Comité national des jeunes du Parti québécois, Marc-André Bouvette. 

Aidez La Riposte socialiste dès aujourd'hui à construire les forces du marxisme!