youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

Aidez-nous à construire les forces du marxisme au Québec et au Canada!
Abonnez-vous au journal La Riposte socialiste dès maintenant!

Peuples autochtones

Crise alimentaire au Nunavut : le capitalisme est coupable

Jus dorangeDes études récentes du Conference Board du Canada ont mis en lumière la situation alimentaire horrible au Nunavut. En 2016, le think tank a publié son Bilan comparatif de l’alimentation qui analyse la prospérité de l’industrie, les régimes alimentaires, la salubrité des aliments et la sécurité alimentaire des ménages dans chaque province et chaque territoire. Ce document révélait un taux d’insécurité alimentaire de 51 % au Nunavut, ce qui signifie qu’une personne sur deux ne mange pas suffisamment.

État d'urgence à Attawapiskat: le capitalisme n'offre aucun espoir aux Autochtones

Le 9 avril dernier, le chef de la communauté autochtone d’Attawapiskat, dans le nord de l’Ontario, a décrété l’état d’urgence en raison de la désastreuse vague de suicides qui secoue la communauté. Uniquement depuis le début du mois d’avril, on y dénombre 11 tentatives de suicide, alors qu'il y en avait déjà eu 28 au mois de mars. Au cours des sept derniers mois, 100 personnes ont fait une tentative de suicide dans la communauté. Quelques jours après avoir décrété l’état d’urgence, un pacte de suicide entre 13 jeunes, dont un enfant de 9 ans, a été déjoué. L’hôpital local étant toutefois débordé, la moitié des jeunes ont été envoyés à la prison pour les garder sous surveillance en attendant de pouvoir recevoir des soins. Le 15 avril dernier, cinq autres jeunes ont tenté de mettre fin à leur jour dans la communauté de 2000 habitants.

Abus sexuels sur des femmes autochtones par la police : nous demandons la justice!

val d orDes femmes autochtones de Val-d’Or ont récemment exprimé des accusations très troublantes de violence sexuelle et physique par des officiers de la sûreté du Québec. Les allégations furent découvertes par l’équipe d’Enquête et diffusées par Radio-Canada le 22 octobre dernier. L’émission enquêtait sur la disparition de Sindy Ruperthouse, une femme algonquine disparue de Val-d’Or depuis avril 2014, et du suivi de la SQ sur ce sujet qui témoigne de beaucoup de laisser-aller. Dans ce processus d’investigation, l’équipe d’Enquête a levé le voile sur la réalité dégoûtante d’abus de la part de la police locale, abus qui remontent à une vingtaine d’années.

Le rapport de la Commission vérité et réconciliation met en lumière le « génocide culturel » capitaliste contre les Premières Nations

Le gouvernement du Premier ministre Stephen Harper a réagi avec un silence assourdissant à la publication du rapport et des conclusions de la Commission de vérité et réconciliation du Canada (CVR) le 2 juin dernier, qui a qualifié le système des pensionnats autochtones d'acte de « génocide culturel. » Apparaissant lors d'une cérémonie de clôture au Rideau Hall, M. Harper n'a pas dit un mot au sujet de la Commission ou de ses 94 recommandations, et depuis lors, a seulement continué à se distancer du rapport. Son indifférence à l'impact catastrophique des pensionnats reflète les véritables priorités du gouvernement fédéral et sa réticence continue à répondre aux souffrances des peuples autochtones.

La crise des femmes autochtones disparues et assassinées est une crise du capitalisme

Les demandes d'enquêtes nationales sur les femmes autochtones disparues et assassinées au Canada ont été relancées après l’assassinat de Tina Fontaine, une adolescente autochtone de Winnipeg.

La réponse de Stephen Harper à ces requêtes est que la question « ne doit pas être considérée comme un phénomène sociologique, mais plutôt comme de la criminalité et traitée comme telle. » La déclaration de Stephen Harper n'est pas surprenante; un examen plus approfondi des conditions misérables subies par les peuples autochtones - et en particulier les femmes - révèle que la terrible pauvreté et l'exclusion auxquelles ils et elles sont confrontés ne peuvent être résolus par le capitalisme.