youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

Aidez-nous à construire les forces du marxisme au Québec et au Canada!
Abonnez-vous au journal La Riposte socialiste dès maintenant!

Québec

La lutte des classes au Québec à l’ère Legault

legault clin doeil caqLa victoire de la Coalition Avenir Québec (CAQ) aux élections québécoises du 1er octobre dernier marque la fin d’une époque pour la province. Les deux partis qui s’échangent le pouvoir depuis près de 50 ans, le Parti libéral du Québec et le Parti québécois, ont chacun subi la pire défaite de leur histoire respective. Bien que la victoire de la CAQ soit un choc aux yeux de beaucoup de gens, il s’agit de la conclusion logique d’un processus qui se déroule depuis des décennies.

Conseil des ministres de la CAQ : Legault cache une équipe de patrons sous un voile féministe

imageLe premier ministre du Québec, François Legault, a dévoilé le Conseil des ministres de la Coalition avenir Québec le 18 octobre dernier. Il a lancé au passage un traditionnel discours politique vide affirmant que la « marque de commerce » du parti sera « la proximité, l’humanité et l’ouverture ». Dans le même état d'esprit, le gouvernement sera « proche du monde » et gouvernera « en essayant d’obtenir l’adhésion du plus grand nombre de Québécois ». Se vantant d'être le parti du « renouveau » politique, la CAQ offre un conseil paritaire (13 hommes, 13 femmes) et des ministères importants sont donnés à des députés dans la trentaine.

Legault s’en prend déjà aux minorités religieuses

Legault 3À peine élu, le nouveau gouvernement de la CAQ commence déjà à s’attaquer aux minorités religieuses du Québec. Quelques jours seulement après avoir obtenu un gouvernement majoritaire, François Legault et son parti ont indiqué qu’ils seraient plus durs que jamais à l’endroit des gens qui portent des signes religieux dans le secteur public.

Victoire de la CAQ et montée de QS : Reflets de la polarisation politique au Québec

Legault élections

L’élection québécoise de ce lundi marque la fin d’une époque. L’appui aux deux partis de l’establishment, le PQ et les libéraux, s’est effondré et a atteint son niveau le plus bas dans l’histoire. C’est la CAQ qui en a profité, elle qui formera un gouvernement majoritaire. Mais cette élection marque aussi une polarisation à gauche avec Québec solidaire qui a plus que doublé son pourcentage du vote et est passé de trois sièges à dix. Cette situation sans précédent ouvre une nouvelle période de lutte de classe contre le gouvernement caquiste.

 

Montée de Québec solidaire, l’establishment péquiste en panique

Manon MasséÀ quelques jours du vote, les appuis grandissants envers Québec solidaire provoquent un vent de panique au Parti québécois et chez les médias de l’establishment. Ayant obtenu seulement 7,6% lors de l’élection de 2014, le parti est maintenant à 16-19% selon les récents sondages. Devant cette menace, Jean-François Lisée, avec l’appui des grands médias, a lancé une campagne hystérique de calomnies et de « peur rouge » contre QS, l’accusant d’être « marxiste » et « anticapitaliste ».

Aidez La Riposte socialiste dès aujourd'hui à construire les forces du marxisme!