youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

Aidez-nous à construire les forces du marxisme au Québec et au Canada!
Abonnez-vous au journal La Riposte socialiste dès maintenant!

Les travailleurs de Loto-Québec et de la BAnQ en grève : la nécessité d’une action unie

IMG 20180814 101955167À la mi-août, les travailleurs de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et de Loto-Québec sont entrés en grève. Ces travailleurs, affiliés au Syndicat des professionnels et professionnelles du gouvernement du Québec (SPGQ), n’avaient plus le choix après des années de négociations infructueuses avec leurs patrons. Sur les 225 employés de la BAnQ, 97% ont voté en faveur d’un mandat de grève de cinq jours le 6 juin dernier. Également en juin, 99,4% des 450 employés de Loto-Québec ont voté en faveur d’un mandat de 20 jours de grève. Les travailleurs utiliseront deux jours de grève cette fin de semaine, cette fois en même temps. Les travailleurs de la BAnQ et de Loto-Québec sont sans convention collective depuis 2015 et 2014 respectivement.

Témoignage d'un travailleur nouvellement syndiqué

stm metro joliette hochelaga maisonneuveNous avons reçu cette lettre d'un travailleur nouvellement engagé à la STM.« Les dures conditions de travail vécues lors de mon expérience dans le milieu de la restauration, un secteur largement non syndiqué, me rappellent toujours le besoin pour les travailleurs de s’organiser, sans quoi le rapport de force contre l’employeur est largement trop faible. Nous avons besoin d’une direction syndicale proactive, car la lutte est loin d’être terminée et qu’encore trop de travailleurs vivent dans des conditions difficiles et précaires, à la merci des caprices du patronat. » 

La lutte des professionnels du gouvernement du Québec et les leçons pour le mouvement ouvrier

greve spgq sherbrooke pngUne entente de principe entre les professionnels du gouvernement du Québec (représentés par le SPGQ), soit 17 500 employés, et le gouvernement du Québec a finalement été atteinte le 28 mars dernier après trois ans de négociations. L’entente a été entérinée par les membres à 86% (avec un taux de participation de 53%) pour finalement être officiellement adoptée le 3 juillet. Le syndicat affirme avoir gagné une augmentation salariale moyenne de 12,5% sur cinq ans, dépendamment de l’échelon de l'employé.  À première vue, cela peut avoir l'air d'une victoire syndicale, mais il faut y jeter un regard plus approfondi.

Négociations à la SAQ : les travailleurs en grève-surprise

saq greve gatineau jpgCe matin, les 5500 travailleurs des 404 succursales de la SAQ ne sont pas rentrés au travail. Cette grève-surprise fait suite au mandat de grève de six jours voté à une écrasante majorité de 91% par les travailleurs le 25 juin dernier.

 

Aidez La Riposte socialiste dès aujourd'hui à construire les forces du marxisme!