youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

Aidez-nous à construire les forces du marxisme au Québec et au Canada!
Abonnez-vous au journal La Riposte socialiste dès maintenant!

La logique du marché frappe : 93 syndiqués d’ADM remplacés par des sous-traitants

aeroports de montreal vector logoLe 27 février dernier, Aéroports de Montréal (ADM) a annoncé le licenciement de 93 coordonnateurs, préposés à l’accueil et agents administration et sûreté, membres de l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC). Depuis décembre, une épée de Damoclès planait au-dessus de leurs têtes. La partie patronale les menaçait de les remplacer par des sous-traitants s’ils n’acceptaient pas une diminution de salaire de 28% à 33%. Le syndicat avait fait une contre-proposition à la solution de la sous-traitance et des négociations avaient débuté. Expliquant maintenant que les « propositions présentées n’ont pas atteint les objectifs de réduction de coût recherchés », ADM se débarrasse ainsi du tiers des syndiqués de l’aéroport.

Les TSO pour les infirmières, c’est le temps que ça cesse

infirmièresLe jour de la St-Valentin, une quarantaine d’infirmières du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont occupé les bureaux du siège social de leur CIUSSS pour dénoncer l’utilisation du temps supplémentaire obligatoire (TSO) pour pallier le manque de personnel. Le problème n’est pas nouveau. Malgré qu’ils soient unilatéralement dénoncés par tous les milieux, les TSO demeurent utilisés de façon quasi systématique. Les TSO représentent un problème véritablement endémique qui affecte gravement la vie personnelle des infirmières et nuit à la qualité des soins.

GM, Postes Canada et la fin du contrat social d'après-guerre

gmsignLe lundi 26 novembre 2018, le contrat social d’après-guerre canadien est finalement décédé, après une longue période d’agonie. À son chevet, il y avait les travailleurs de l’automobile d’Oshawa et les postiers en grève. Son décès est dû aux violations systémiques et à son abandon par les entreprises et les gouvernements. Il laisse dans le deuil un régime de relations de travail de guerre de classe ouverte. Au lieu des fleurs, apportez des pancartes et érigez des piquets. 

Témoignage du piquetage communautaire pour le STTP à Hamilton

fightbackcomradesLe soir du 28 novembre, la ville de Hamilton a été le théâtre d’une démonstration de solidarité avec le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) après que celui-ci ait été victime d’une loi spéciale. Un piquet de grève a été érigé devant l’établissement de traitement du courrier de Postes Canada dans le quartier de Stoney Creek. Il était composé de différents groupes politiques, communautaires, syndicaux, en plus de gens venus sur une base individuelle. Cette action a été spontanément organisée par des gens de la communauté en réponse à l’utilisation d’une loi de retour au travail antidémocratique. Six militants de Fightback Hamilton se sont joints au piquetage pour appuyer le STTP.

Aidez La Riposte socialiste dès aujourd'hui à construire les forces du marxisme!