youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

Aidez-nous à construire les forces du marxisme au Québec et au Canada!
Abonnez-vous au journal La Riposte socialiste dès maintenant!

La campagne pour le 15 $ l’heure au Québec : leadership recherché

20160501 130453 webLe 15 février dernier, La Riposte socialiste a participé, en tant que membre partenaire, à une rencontre du Club du 15$, un groupe de recherche et d’action d’étudiants de l’Université de Montréal, qui cherche à rassembler différentes associations étudiantes et organisations politiques afin de revitaliser la lutte pour le salaire minimum de 15$ l’heure. Le Club du 15$ avait invité à la rencontre Patrick Rondeau, le conseiller pour la mobilisation de la FTQ et le responsable de la campagne #Minimum15. Le représentant de La Riposte socialiste à cette rencontre en a profité pour lui poser plusieurs questions concernant l’avancement de la campagne de la FTQ. Malheureusement, les réponses obtenues ne présagent rien de bon pour la campagne.

La manifestation syndicale du 1er mai réunit plusieurs milliers de personnes à Montréal

28 avril Premier maiLe 28 avril dernier, de 2000 à 3000 personnes se sont réunies au Parc olympique de Montréal dans le cadre des festivités du Premier mai. Sous le thème « Prendre le parti des travailleurs et travailleuses », les manifestants ont marché jusqu’au Parc des Faubourgs, où des discours de la part des dirigeants syndicaux ont eu lieu. La Riposte socialiste avait mobilisé un contingent important afin de propager les idées du socialisme au sein du mouvement ouvrier. Notre bannière pouvait lire : « Le capitalisme c’est l’austérité : pouvoir aux travailleurs! »

Lancement de La Riposte syndicale : Pour un mouvement ouvrier socialiste et combatif!

riposte syndicaleAfin d’unir les travailleurs radicalisés et d’organiser la lutte contre les patrons et le système capitalisme, nous lançons officiellement la Riposte syndicale! Nous sommes des travailleurs et travailleuses, syndiqués et non syndiqués, qui croient en la démocratie ouvrière, la solidarité et une société socialiste où la classe ouvrière contrôle la production. Nous souhaitons transformer le mouvement ouvrier de haut en bas, et en faire un instrument démocratique et combatif de lutte pour mettre fin à l’exploitation et l’oppression.

Labrador City et Sept-Îles: les travailleurs résistent face à l’IOC

Steelworkers USW Strike Labrador IOC local 5795Les 1300 travailleurs de la compagnie minière Iron Ore Company (IOC) ont voté à 91,9% en faveur d’une grève qui a débuté le lundi 26 mars à Labrador City. Leurs 305 collègues de Sept-Îles ont également voté presque unanimement (98,1% avec un taux de participation de 87,0%) en faveur d’une grève le jeudi 29 mars. La date de début de la grève à Sept-Îles n’est pas encore connue. Ces mouvements surviennent après de longues et infructueuses négociations concernant le renouvellement de la convention collective. Dans les deux cas, les travailleurs, membres du syndicat des Métallos, qui se sentent acculés au pied du mur, ont rejeté en bloc la dernière offre patronale.

Aidez La Riposte socialiste dès aujourd'hui à construire les forces du marxisme!