youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

Aidez-nous à construire les forces du marxisme au Québec et au Canada!
Abonnez-vous au journal La Riposte socialiste dès maintenant!

5000 licenciements chez Bombardier : la direction incompétente frappe à nouveau

BombariderLe 8 novembre dernier, les travailleurs de Bombardier se sont réveillés avec un goût amer en bouche. Les médias nous ont appris que l’entreprise québécoise compte abolir 5000 postes, dont 2500 au Québec et 500 en Ontario dans le cadre de son plan de redressement. Les emplois seront supprimés d’ici 12 à 18 mois, pour des économies annuelles de 251 millions de dollars. Pourtant, la multinationale rapporte une hausse des revenus de 48 % par rapport au même trimestre l’an dernier, c’est-à-dire une hausse de 271 millions de dollars américains. Son revenu total au dernier trimestre s’élève à 3,6 milliards de dollars américains. Mais ces chiffres sont insuffisants pour les dirigeants de Bombardier : ils ont choisi de mettre à la rue 5000 de ses employés pour combler leur insatiable soif de profit.

La grève de Valleyfield de 1900

cotton millsLe 25 octobre 1900, il y a de cela 118 ans, les 250 ouvriers en grève à l’usine Montreal Cotton Co. étaient violemment réprimés par l’armée dans un affrontement se terminant avec une quinzaine de blessés. La grève de Valleyfield a été un des plus graves conflits de l’époque et fait partie des premières d’une longue série de grèves et de luttes dans le secteur du textile.

Aidez La Riposte socialiste dès aujourd'hui à construire les forces du marxisme!