youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

Aidez-nous à construire les forces du marxisme au Québec et au Canada!
Abonnez-vous au journal La Riposte socialiste dès maintenant!

Luttons contre l’oppression des femmes, luttons contre le capitalisme!

8 mars TMIAu cours des dernières années, nous avons vu d’immenses mouvements en faveur des droits des femmes, notamment lors de l’inauguration de Donald Trump, contre la restriction du droit à l’avortement en Pologne, et contre la violence faite aux femmes en Argentine et au Mexique. Voilà tous des signes d’une radicalisation générale dans la société. Les travailleuses et travailleurs, et la jeunesse en particulier, commencent à se mettre en mouvement afin de changer leur vie et passent à l’action contre l’oppression et la discrimination sous toutes ses formes.

Pour lutter contre l’oppression : marxisme ou intersectionnalité?

IntersectionnalitéLa crise du capitalisme a ouvert une période de questionnement et de mouvements de masse tout autour du globe. Nous avons également vu, au cours des dernières années, de nombreux mouvements de masse contre les multiples formes d’oppression que les différentes couches de la classe ouvrière subissent sous le capitalisme. Un des points de vue dominants parmi la direction de plusieurs de ces mouvements - souvent membres de, ou inspirés par la gauche universitaire - est celui de « l’intersectionnalité ». Que signifie l’intersectionnalité, est-elle utile pour lutter contre l’oppression, et est-elle compatible avec le marxisme?

Il y a 100 ans, les femmes entamaient la révolution russe

16864862 10158502325745105 8125850664731813690 nChaque année, en date du 8 mars, la Journée internationale de la femme est célébrée à travers le monde. De nos jours, il s’agit essentiellement d’une journée de sensibilisation et de rappel de l’oppression vécue par ces dernières. Cette année, cette journée a une signification particulière puisqu’il s’agit également de l’anniversaire du commencement de la révolution russe de 1917.

Hillary Clinton, le féminisme libéral et l'émancipation des femmes

Dans de sa campagne pour l'investiture démocrate, Hillary Clinton tente de se présenter comme la championne des droits de femmes, faisant appel à la solidarité féminine (sisterhood) et à la possibilité de devenir la première présidente américaine afin de mobiliser les appuis. Bien qu'il y ait effectivement une couche de la jeunesse qui la perçoive comme la candidate la plus progressiste du fait de son genre, beaucoup de jeunes femmes et hommes américains voient clair dans son jeu, et la voient comme faisant partie d'un establishment qu'ils haïssent de plus en plus.

Aidez La Riposte socialiste dès aujourd'hui à construire les forces du marxisme!