youtube4.pngfacebooklogocolourtwitterlogocolourflickrlogocolourvimeologocolourrsslogocolour

Aidez-nous à construire les forces du marxisme au Québec et au Canada!
Abonnez-vous au journal La Riposte socialiste dès maintenant!

La lutte contre l’oppression des personnes trans

sd me transgender rights 20181026Au cours des dernières années, les enjeux et les droits des personnes trans ont gagné une grande attention du public suite aux avancées obtenues grâce au travail assidu de militants trans et d’organisations communautaires. La plupart des provinces canadiennes permettent désormais aux personnes de modifier leur genre sur leurs documents d’identité, sans qu’une chirurgie de changement de sexe soit demandée. Les provinces ont également interdit dans leur charte des droits la discrimination sur la base de l’identité et de l’expression de genre. Cependant, malgré ces avancées, les personnes trans continuent de subir un taux alarmant de discrimination, de violence et de harcèlement.

Mon parcours du féminisme au marxisme

Womens Strike SpainCet article a été publié sur le site de nos camarades américains le 19 juillet dernier. Il relate l’expérience d’une de nos militantes américaines qui explique pourquoi elle a rejoint la Tendance marxiste internationale.

Luttons contre l’oppression des femmes, luttons contre le capitalisme!

8 mars TMIAu cours des dernières années, nous avons vu d’immenses mouvements en faveur des droits des femmes, notamment lors de l’inauguration de Donald Trump, contre la restriction du droit à l’avortement en Pologne, et contre la violence faite aux femmes en Argentine et au Mexique. Voilà tous des signes d’une radicalisation générale dans la société. Les travailleuses et travailleurs, et la jeunesse en particulier, commencent à se mettre en mouvement afin de changer leur vie et passent à l’action contre l’oppression et la discrimination sous toutes ses formes.

Pour lutter contre l’oppression : marxisme ou intersectionnalité?

IntersectionnalitéLa crise du capitalisme a ouvert une période de questionnement et de mouvements de masse tout autour du globe. Nous avons également vu, au cours des dernières années, de nombreux mouvements de masse contre les multiples formes d’oppression que les différentes couches de la classe ouvrière subissent sous le capitalisme. Un des points de vue dominants parmi la direction de plusieurs de ces mouvements - souvent membres de, ou inspirés par la gauche universitaire - est celui de « l’intersectionnalité ». Que signifie l’intersectionnalité, est-elle utile pour lutter contre l’oppression, et est-elle compatible avec le marxisme?

Aidez La Riposte socialiste dès aujourd'hui à construire les forces du marxisme!