Les sévères contradictions de classe, exacerbées par la crise actuelle du capitalisme, aboutiront tôt ou tard à une situation explosive au Québec. Les attaques contre la classe ouvrière et les jeunes du Québec n’ont fait que commencer. Des dizaines de milliers d’emplois ont été perdus, le niveau de vie est en baisse, et les pensions « disparaissent » tandis que les banquiers les misent sur le marché boursier. Au fur et à mesure que la crise s’accentue, les attaques se multiplieront, conduisant les travailleurs et les jeunes à une riposte décisive.

Le 5 juin 2009, les marxistes québécois ont lancé une nouvelle publication, La Riposte. Le lancement du journal a eu lieu à l’UQAM (Université du Québec à Montréal), là ou il y a quelques mois à peine, les professeurs étaient en grève. Près de 30 000 étudiants de l’UQAM avaient alors enclenché une grève en solidarité avec leurs professeurs. Une quarantaine de personnes ont assisté à l’événement de lancement du journal. Les panélistes comprenaient Isa Al-Jaza’iri du comité éditorial de La Riposte, Camilo Cahis du comité éditorial de Fightback, le journal des marxistes canadiens, et finalement Jorge Martin du Secrétariat international de la TMI.

Le lancement de La Riposte est d’une importance majeure pour le travail des marxistes au Québec. Tout d’abord, munis d’un journal en français, les marxistes sont désormais en mesure de diffuser leurs idées à la majorité francophone de la classe ouvrière et les jeunes. La Riposte servira d’outil à la classe ouvrière, en offrant des perspectives sérieuses pour le mouvement et des solutions aux questions tactiques, théoriques et politiques. Ensuite, le lancement du journal coïncide avec la multiplication des attaques sur les ouvriers et les jeunes par la bourgeoisie du Québec et du Canada. Cela rend la nécessité d’un journal marxiste, pouvant expliquer la situation avec clarté et percer les mensonges des médias bourgeois, encore plus urgente.

Avant la crise, la quasi-totalité des journaux bourgeois était toujours balayée par la conviction que le capitalisme pouvait continuer à croître indéfiniment. Lorsque les premiers signes de la crise se sont fait sentir, ils ont alors dit que le Canada et le Québec ne seraient pas touchés. Maintenant que la crise a commencé à frapper le Canada et le Québec, ils chantent une tout autre chanson. Ils nous chantent que la crise est presque terminée. Isa Al-Jaza’iri est intervenue en expliquant: « Des milliards ont été dépensés pour sauver l’économie et les marchés boursiers sont enfin de nouveau à la hausse, disent-ils. Cette prédiction ne se révélera pas moins utopique que les précédentes, ou tout comme les prédictions d’une récupération rapide après l’effondrement de Wall Street en 1929. Les quelques répits de cette récession ne pourront qu’être suivis par des plongeons encore plus profonds, et les renflouements inflationnistes ne feront qu’ajouter à la misère. »

Camilo Cahis a expliqué que les travailleurs dans le reste du Canada sont également dans la lutte contre l’état fédéral canadien. Les ouvriers anglophones ont besoin de s’unir avec leurs frères et sœurs francophones pour faire tomber l’état fédéral et le capitalisme, et de former une union volontaire d’un Canada socialiste et un Québec socialiste. Les marxistes dans le reste du Canada, réunis sous le journal Fightback, luttent pour cet objectif et soutiennent pleinement le lancement du journal marxiste québécois, La Riposte, comme première étape vers l’unité des travailleurs anglophones et francophones dans leur lutte pour le socialisme.

Tout comme les travailleurs anglophones doivent s’unir avec les travailleurs francophones, l’ensemble de la classe ouvrière du monde entier doit s’unir également. La présence de Jorge Martin du Secrétariat international de la TMI reflète ce fait. Jorge a parlé de la crise mondiale du capitalisme qui doit être combattue par une lutte unitaire des ouvriers et ouvrières du monde entier, de Montréal à Toronto à Détroit à Mexico D.F. à Caracas à Jakarta. Les ouvriers doivent rompre avec les barrières linguistiques et nationales qui les empêchent de s’unifier. Les ouvriers avaient cette tradition de l’unité internationale dans le passé et ils doivent relancer cette tradition à nouveau.

Les principaux articles de la première édition de La Riposte contiennent des analyses très importantes sur des questions diverses. Dans l’article intitulé « La souveraineté, pour qui? » Joel Bergman explique que le droit à l’autodétermination, même dans le cadre d’une société capitaliste, sera défendu par les marxistes, si les ouvriers québécois le décident ainsi. Toutefois, la seule façon pour que le Québec soit véritablement indépendant est sous une base socialiste. Dans cet article, Bergman expose les nationalistes bourgeois du PQ. Comme l’article explique « Les chefs bourgeois et petits bourgeois du PQ et du Bloc Québécois voient le combat de millions de Québécois pour l’acceptation de la souveraineté comme une pièce du casse-tête qui va mené à une accommodation raisonnable avec l’impérialisme de l’État capitaliste canadien. Ils cherchent à avoir une plus grande part de la tarte des profits tout en donnant au Québécois une image des plus progressistes. » Seule la classe ouvrière québécoise peut libérer le Québec de l’ère de la domination impérialiste. Dans cette lutte, leurs alliés naturels sont les ouvriers canadiens. Unies, ils et elles peuvent détruire l’état bourgeois fédéral et à sa place, construire une union volontaire socialiste sous conditions d’égal à égal, où les principaux leviers de l’économie sont nationalisés et sous contrôle ouvrier.

Le premier numéro de La Riposte parle de Québec solidaire, le nouveau parti de la gauche au Québec. La formation de ce parti est une opportunité historique pour la classe ouvrière du Québec à disposer de son propre parti. La Tendance Marxiste Internationale lutte activement pour que Québec solidaire devienne le parti des ouvriers avec un lien organique aux principales organisations syndicales. Dans l’article intitulé « Pour sortir de la crise: dépasser le capitalisme? Oui, et vers le socialisme », Ted Sprague explique la nécessité pour Québec solidaire d’adopter des politiques socialistes. Cet article a été écrit en réponse à un manifeste publié par Québec solidaire lors du 1er Mai qui remet en question le système capitaliste.

À part les articles mentionnés ci-dessus, les ouvriers et les jeunes peuvent y trouver d’autres d’analyses d’importance. Compte tenu de la turbulence de l’époque dans laquelle nous vivons et les efforts pour obtenir des réponses à la crise capitaliste, nous appelons fermement tous les ouvriers et les jeunes au Québec, conscients de la lutte de classe, à soutenir la publication de La Riposte par l’abonnement au journal et aussi d’adhérer à la Tendance Marxiste Internationale dans la lutte pour un monde socialiste, un monde sans exploitation, sans guerres, sans discrimination et sans oppression. Les abonnements ne coûtent que 20.00 $ pour 12 numéros et les chèques à l’ordre de « La Riposte » peuvent être envoyées à:

Joignez-nous!

Messages de solidarité internationale
La France
Chers camarades,

C’est avec un énorme enthousiasme que nous saluons le lancement de La Riposte au Québec. En insistant sur les intérêts communs de tous les travailleurs – indépendamment de la nationalité, de la langue, du sexe ou de la couleur – en soutenant leurs luttes, votre journal contribuera grandement à la défense des idées du marxisme.

En cette période de crise économique, de guerres et de toutes les autres manifestations de l’impasse capitaliste, mais aussi de mouvements révolutionnaires comme ceux qui ont lieu en Amérique Latine, nous sommes confiants dans le fait que La Riposte jouera un rôle majeur dans le développement du mouvement marxiste au Québec. Vous pouvez comptez sur notre solidarité fraternelle.

Bon courage – et en avant vers le socialisme international !

Greg Oxley

Pour La Riposte (France), le journal de l’aile marxiste du PCF.

La Pologne

Chers camarades,

Après avoir lu que vous allez publier votre journal La Riposte, les camarades de la section polonaise vous envoient leurs félicitations.

Par hasard, nous venons de publier le premier numéro de notre revue politique. Nous savons donc bien que rédiger un périodique requiert un effort remarquable. L’expérience commune du mouvement ouvrier nous montre qu’un journal peut devenir à la fois un moyen exceptionnel d’éducation politique et de contact avec les travailleurs. Bien que vous le sachiez déjà, maintenant vous aurez la chance de le réaliser en pratique, et nous n’avons aucun doute que vous serez capables de réussir.

Votre travail au Québec a déjà produit des progrès importants pour le socialisme international. Le journal est le contact avec la classe ouvrière : vous vous renforcerez en l’utilisant. Ce sont des nouveaux pas en avant.

Au nom du Comité National de la section polonaise,

Agata Rozenberg

Le Mexique

Camarades canadiennes :

Nous avons récemment connu une lutte exemplaire : les travailleurs organisés de la Canadian Auto Workers Union avaient livré un combat aux patrons de Chrysler. Ici, au Mexique, cette lutte qui ne semble pas très grosse mais qui est réellement un grand combat nous a beaucoup encouragés, car c’est un fait clair que la révolution suit son chemin et qu’elle ne respecte pas les frontières. Il y a une alternative claire à la crise du capitalisme international : la lutte consciente, ferme et organisée de la classe ouvrière.

Ce premier numéro de La Riposte est sans doute un triomphe très important de la classe ouvrière canadienne et nous savons que c’est destiné à jouer un rôle de première importance dans les événements actuels du Québec.

L’énergie que vous mettez à imprimer ce journal sera une tâche importante pour construire une alternative révolutionnaire qui donnera plus de fruits, comme ce merveilleux numéro de La Riposte.

Mes fortes et combatives salutations de la Tendance Marxiste Mexicaine.

De la terre mexicaine, nous soulevons notre poing et nous disons :

De terre mexicaine nous soulevons notre poing et nous disons :

Vive La Riposte !

Vive Fightback !

Vive la lutte ouvrière en Canada !

Vive la lutte ouvrière en tout le monde !

Comité de rédaction de Militante

Rodrigo Cruz

La Grande-Bretagne

Dear comrades,

Socialist Appeal in Britain sends its revolutionary greetings to La Riposte. The heroic struggles of the Quebecois working class is an essential component part in the struggle for a socialist world.

Editorial Board of Socialist Appeal

Les États-Unis

Greetings from the US to the readers of La Riposte!

The Workers International League and Socialist Appeal newspaper in the U.S. sends our best regards, wishes and solidarity to the readers, subscribers, editors and supporters of La Riposte. We believe that the ideas defended by La Riposte, those of genuine Marxism, are sorely needed not just in Quebec but in every corner of our continent in order to explain with clarity the way forward for the working class. The publication of this paper is an important link in the struggle of workers, whether Francophone or Anglophone, or even beyond borders towards our common goal – the socialist revolution, which itself respects no barriers.

Comradely,

Editorial Board of Socialist Appeal

Le Canada

Revolutionary Greetings from Fightback,

It is with great joy that we welcome the first issue of La Riposte, the journal of the International Marxist Tendency in Quebec. We consider La Riposte as our sister in the fight against the Canadian capitalists and their imperialist state. Figthback stands 100% behind the right of the Quebec people to self-determination and fights against Anglo-chauvinism and the undemocratic oppression of Quebec through measures such as the « Clarity » act. At the same time we recognize that the roots of this oppression lie in the capitalist system and united we will overthrow those who wish to set worker against worker. Forward to a socialist Quebec, a socialist Canada and a socialist world!

La Suède

It is with great pleasure that we here about the launching of a French paper in Quebec. The Canadian section of the IMT is going forward. This paper will be an important tool for the building of a Marxist tendency in the Canadina labour movement. We wish you every success!

On behalf of the Swedish EC

Martin Lööf

Le Secrétariat International de la TMI

The launching a French-language newspaper in Quebec at the beginning of June is an enormous step forward for the Marxists in Canada and internationally. I am convinced that La Riposte will play a vital role in connecting Marxism with the Quebecois working class, which has very militant traditions.

On behalf of the IMT I wish to congratulate the comrades on this splendid initiative and wish you every success in your important work.

With revolutionary greetings,

Alan Woods

Le Danemark

Congratulation for the launching of La Riposte in Canada

The world crisis show us that capitalism has no borders, that the only dividing line that count is class line, not religion, race, or language.

The capitalists use the question of nationality to divide the working class, whose strongest weapon is unity. Therefore we were really pleased to hear that our Canadian comrades are now launching La Riposte and we think it is an important step in building the forces of international Marxism.

Workers in all countries unite!

Socialistisk Standpunkt, IMT Denmark

La Nouvelle-Zélande

Comrades,

Congratulations on producing a French paper. This is undoubtedly a major step forward for the work in Canada.

Socialist Appeal NZ Editorial Board

L’Europe de l’Est

Dear Canadian comrades and supporters of Fightback!

We are Eastern European Marxists who are members and supporters of the International Marxist Tendency and we would like to greet your congress and your excellent initiative of publishing a paper in Quebec. We can see that this is a tremendous step forward in your work in Canada and will enable all francophone workers in and outside of Quebec access the ideas of Marxism.

Our Eastern European Co-ordinating Committee has representatives from Poland, Slovakia, the Czech Republic, Hungary, Russia and Serbia attending and is working in an area smaller than Canada, but with an equally diverse group of nations, languages, cultures and traditions. We are working towards publishing Marxist papers and material in all these countries and would take heart from your example of extending your range to Quebec.

We wish you the best success in your new endeavour and will follow your development with comradely interest and good wishes.

Yours in revolutionary greeting,

Julianna Grant

Jonathan Clyne

Tom Rollings

Tim Horvath

Zuza Cingelova

Bojan Stanislawski

Wojtek Figiel

Weronika Szydlowska

Filip Sacirovic

Goran Music