Le samedi 20 septembre environ 30 personnes ont participé à une manifestation contre l’impérialisme étasunien face au consulat des États-Unis à Montréal. La concentration a été organisée par la Société Bolivarienne du Québec / Hands Off Venezuela (SBQ/HOV) en réponse aux plans de coup d’État découvert la semaine dernière en Bolivie et au Venezuela. 

Les manifestants ont porté des pancartes en anglais, en français et en espagnol qui disaient entre autres «Défendons la révolution de Caracas à Santa Cruz » et « Non à l’intervention en Bolivie», tout en criant des slogans tels que «Solidarité Québec avec l’Amérique latine. »

Des dizaines de tracts ont été distribués aux piétons, contenant des informations au sujet des plans de coup d’État et d’attaques violentes contre les paysans et les populations autochtones perpétrés par des groupes paramilitaires fascistes d’opposition. Plusieurs automobilistes et chauffeurs d’autobus ont klaxonné en solidarité.

Ricardo Astudillo et Ted Sprague de SBQ/HOV ont prit la parole devant la foule en français et en anglais. Ils ont expliqué comment les États-Unis cherchent à affaiblir les mouvements de masses démocratiques qui défendent la souveraineté de leur pays. Sprague a également mentionné que des protestations ont eu lieu aux ambassades et consulats des États-Unis au Canada et ailleurs dans le monde. Laurent Barbot d’Haïti Action Montréal a parlé de la fréquence des interventions étasuniennes dans l’hémisphère afin de s’assurer des gouvernements servile, notamment en Haïti.

La violence réactionnaire se poursuit en Bolivie. Pour de plus amples renseignements visitez www.sbqc.org ou www.handsoffvenezuela.org